Vite, les abeilles

james-wainscoat-522598-unsplash
Le Parisien rapportait que 30 % des abeilles ont été décimées durant l’hiver 2018 (et même 35 % pour les élevages de moins de dix colonies), soit autant qu’en une année entière. Responsable n°1 : les produits phytosanitaires. Des spécialistes affolés invités sur les plateaux télé, ou encore l’Union Nationale de l’Apiculture Française, s’alarment de l’accélération du déclin de ces insectes pollinisateurs pouvant entraîner carrément la fin de l’humanité…

J’ai même lu que des petits professeurs maboules élaborent des scénarios de secours digne d’un effrayant film dystopique : utiliser des micro-drones pour polliniser à la place de Maya. Réjouissant uniquement pour ceux qui sont allergiques aux piqûres d’abeilles, pas pour ceux qui, comme nous, adorent le miel.

Dans notre jardin, pas de pesticide, et chez nos voisins non plus, et l’on ne se lasse pas de regarder nos copines rayées en train de butiner nos parterres de fleurs. Pour reprendre un peu espoir et se motiver à éviter leur mort, un joli film de leur naissance en accéléré :

Photo : James Wainscoat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *