Shou Sugi Ban le bois carbonisé

Yakisugi - Photo Adam Friedberg

La maison bois a le vent en poupe, avec le temps, beaucoup des préjugés qui freinaient son développement disparaissent et de plus en plus d’architectes utilisent ce matériau dans le cadre d’une maison moderne. On a découvert une manière de traiter le bois naturellement, et de le rendre très résistant, cette technique nous vient du Japon et s’appelle Shou Sugi Ban.

Shou Sugi Ban

Shou Sugi Ban (ou Yakisugi) est une ancienne technique de bardage extérieur japonaise qui préserve le bois en le carbonisant. Traditionnellement, le bois de Sugi (cryptomeria japonica L.f., également appelé cèdre japonais) est utilisé. Le processus consiste à carboniser le bois, à le refroidir, à le nettoyer et à le finir avec une huile naturelle.

Aujourd’hui, Shou Sugi Ban est un moyen écologique de préserver le bois et, paradoxalement, le rendre résistant au feu. Les conservateurs chimiques, les peintures et les retardants sont donc inutiles. En plus des utilisations extérieures, cette technique est maintenant utilisée à l’intérieur ou pour fabriquer des meubles.

De nos jours, les designers et les architectes utilisent d’autres essences de bois comme le cèdre rouge de l’Ouest, le sapin douglas, le chypre, le pin et le chêne. Bien que prenant du temps à réaliser, le produit final n’est pas seulement magnifique, avec sa finition riche et argentée; le bois carbonisé résiste également au feu, à la pourriture, aux insectes et peut durer jusqu’à 80 ans.

Yakisugi - Photo Adam Friedberg

Yakisugi - Photo Adam Friedberg

Yakisugi - Photo Adam Friedberg

Source : Offgridquest
Photo : Adam Friedberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *