Le PVC, ça se répare

résine de polymérisationJe l’ignorais, et maintenant je le sais. Cet été, toujours actif, j’ai voulu exploser à la barre à mine quelques gros cailloux de mon jardin. Mon cher neveu, qui passait quelques jours de vacances chez nous, est donc réquisitionné pour aller chercher la dite barre, entreposée dans le garage. Devant trouver le chemin plus court, il passe par la terrasse et là, malheur, il glisse (merci les tongs) et transforme la barre à mine en bélier qui vient littéralement emboutir la porte-fenêtre en PVC. Résultat : un magnifique impact au niveau d’un des montants, et un trou du plus effet ! Enervement de circonstance, tête de chien battu de mon neveu, et calcul rapide dans ma tête du coût d’une telle destruction… Cher, très cher neveu ! Une fois la température redescendue, à l’heure de l’apéro, je fais part à mon cher voisin de cette mésaventure. Béni soit-il ! « T’as pas à tout changer, ça se répare le PVC ! ». Et en effet, il m’a suffi (après quelques recherches) de contacter une entreprise qui répare ce type de sinistre. Eh oui, il est possible de reconstituer la matière à l’aide d’une résine de polymérisation. Ni vu, ni connu ! Et je vous l’assure, cette technique est parfaitement au point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *