Maison encore plus écolo grâce à une marmite

Marmite norvegienne sur GoogleC’est Gastor, le gastronome très contemporain, qui nous a mis la puce à l’oreille. On est de plus en plus sensible au réchauffement climatique, car nous en subissons les effets. Tempêtes violentes ou pertes de récoltes, nous poussent à aller travailler à vélo et, nous prenons enfin des mesures concernant notre habitat, isolation, matériaux recyclables, bâtiments à la norme RT 2012 ou Passivhaus, réduction de notre consommation électrique…

Si les lampes LED ne sont pas trop coûteuses, au niveau de l’électroménager les réfrigérateurs ou fours encastrés qui consomment le moins, A+++ voire A+++ -20%, sont quand même parmi les plus chers.

Alors pourquoi ne pas utiliser une marmite norvégienne pour cuisiner certains plats? Et là je vois se dessiner dans votre regard un point d’interrogation. La marmite norvégienne, C’est quoi? Du design scandinave?

Que néni, c’est une manière de cuisiner en faisant des économies d’énergie. On est allé voir Mr Wiki Pédia, et voici ce qu’il nous a dit :
On appelle marmite norvégienne un procédé de fin de cuisson des aliments consistant à les placer dans un récipient lui-même contenu dans un réceptacle isolant : après avoir été chauffés de façon traditionnelle — mais moins longtemps que le temps de cuisson habituel —, les aliments peuvent y finir de cuire de façon autonome, sans nouvelle dépense d’énergie. Contrairement à ce que le nom indique, il ne s’agit pas forcément d’une marmite et il n’est pas sûr qu’elle soit d’origine norvégienne.

Il suffit de taper « marmite norvégienne » dans Google pour se rendre compte que c’est utilisé depuis longtemps dans les pays du nord, d’où sans doute son nom, enfin j’imagine. Mais pour des raisons gastronomiques très justes, Gastor propose un concept de marmite norvégienne connecté, on ne vous dit pas pourquoi, lisez vous verrez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *