Le MAP, c’est TOP

map
Depuis que je l’ai découvert, je suis devenu un « Mapeur » fou. Bref, je « mape ». Des plaques d’isolation à poser, je « mape ». Pour boucher un trou (gros ou petit) dans le mur, je « mape ». Pour sceller une prise de courant, je « mape ». Le MAP, c’est Le Mortier Adhésif Placoplâtre. Par rapport au plâtre, on peut l’utiliser pendant 1h30 au moins avant qu’il commence à prendre. Comme parfois je patouille, ça m’arrange bien. Et une fois sec, c’est peut-être pas du béton, mais c’est plus dur que le plâtre. Personnellement, et parce que j’aime bien me faire les bras, je le prépare à la main. Du Map, de l’eau, une truelle et une auge à gâcher en plastique, et le tour est joué. Et comme avec la farine, pour éviter les grumeaux, il faut bien malaxer. Pour le préparer, on peut aussi utiliser un malaxeur que certains appellent agitateur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *