La lotte de Mamé

Lotte-Georges-Cuvier

– C’est dingue ta lotte : c’est en sauce, avec des croûtons, et pourtant ça colle parfaitement avec les beaux jours.
– C’est normal, c’est la recette de Mamé Odette.
– Ta grand-mère du sud ?
– Elle-même.
– Eh ben bravo pour la lotte, Mamé du sud.
– Elle disait baudroie, pas lotte. Il paraît que c’est juste la queue du poisson qu’on appelle lotte.
– En tout cas, tu dois mettre un temps fou pour cuisiner un délice pareil.
– Pas du tout, je t’explique : dans une sauteuse, tu fais revenir un oignon et une gousse d’ail émincée dans de l’huile d’olive. Tu ajoutes ta boîte de sauce tomate ½ concentrée, puis 1 verre et demi de vin blanc et 1 verre et demi d’eau. Tu n’oublies pas le laurier, le thym… et surtout le safran (moi j’en mets pas mal). Tu sales, tu poivres, et tu laisses cuire doucement ta sauce. Pendant ce temps-là, tu farines tes morceaux de lotte, avant de les ajouter directement dans ta sauce pour les faire cuire. Tu peux y mettre quelques langoustines aussi. Fais attention, tout ça cuit super vite. Tu sers avec du bon riz de Camargue, mais aussi avec le plus diététique : des tranchettes de baguette que tu auras frottées à l’ail et que tu fais frire dans l’huile et le beurre. Vite fait, non ?
– Vite mangé, surtout.

Pour cette recette, il faut :
➢ Des tranches de lotte.
➢ 1 oignon.
➢ 1 gousse d’ail.
➢ 1 boîte de sauce tomate ½ concentrée.
➢ 1 verre et demi de vin blanc.
➢ 1 verre et demi d’eau.
➢ Safran.
➢ Thym.
➢ Laurier.
➢ Sel.
➢ Poivre.

Illustration : Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *