Jardin, mars et ça repart

tomates - Photo Didier Laget– Allez hop hop hop, bottes en caoutchouc, gants, sécateur, râteau… ce matin on bosse dans le jardin !
– T’es malade, on n’est qu’au mois de mars !
– Justement, si tu veux un beau jardin au printemps et que ton potager te nourrisse dès le début de l’été, c’est maintenant qu’il faut nettoyer, aménager, couper, arracher, planter…
– J’ai jamais dit que je voulais manger des légumes. Et puis regarde ces nuages gris, ça ne présage rien de bon…
– Tututut, tant qu’il ne pleut pas, on travaille en plein air. Il faut vite soigner les blessures de l’hiver. On va se débarrasser des feuilles mortes que tu as eu la flemme de ramasser cet automne, on y verra plus clair. Ensuite, on va arracher toutes ces mauvaises herbes dans les platebandes afin que la terre puisse se ressourcer plus vite, concentrer toute son énergie pour bien faire pousser nos nouvelles plantations… Ha oui, va chercher la bêche !… Parce que pour les mêmes raisons, on va bien retourner la terre, casser les mottes, aérer le terrain. D’ailleurs, il est conseillé de changer les différentes cultures de place pour que le sol se régénère mieux : alors hop, cette année, on va coller les tomates à la place des herbes aromatiques et les massifs de fleurs à la place des salades. Et puis il ne faudra pas oublier de tailler et couper les branches fatiguées ou mortes des arbustes, tu verras, ça repoussera nettement mieux… Allez, allez, bouge-toi, qu’est-ce que t’attends ?
– Chouette ! Regarde, il pleut !

Photo : Didier Laget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *