Ha les jolies colonies de termites…

Divers Termites
Merci à mère nature ! En termes d’organisation, elle a bien fait les choses pour ces insectes souterrains vivant en société et répondant en France métropolitaine au doux nom de reticulitermes. Au sein d’une colonie de termites, à chacun sa place, à chacun son rôle.

Blancs et grouillants, les ouvriers, comme leur nom l’indique, sont là pour travailler. Et c’est pire que les 3/8. Pas de temps à perdre et qu’importe les obstacles : ils chassent la cellulose non-stop, la dévorent et la régurgitent pour nourrir tous les autres membres de la famille. Dont les soldats, des costauds à grosses têtes et mandibules acérées, qui ont pour mission de tenir les ennemis à distance, surtout les fourmis.

Il y a aussi les couples reproducteurs, un mâle, et surtout une femelle, dont l’abdomen, de taille disproportionnée, l’empêche de se déplacer, mais pas de pondre des œufs en veux-tu, en voilà ! Il y a assez de membres dans la colonie ?

Ce n’est jamais fini : on observe alors l’apparition de reproducteurs secondaires, les néoténiques qui, avec leur ailes naissantes, vont fonder une nouvelle colonie ailleurs. Avec une organisation pareille, l’être humain a intérêt à rester vigilant s’il veut continuer à lire et éviter de voir sa maison s’effondrer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *