Faire un bon café expresso chez soi

Tasse café expresso - Photo © Didier Laget
Pour ne pas mourir d’ennui pendant le confinement, on a beaucoup lu, regardé des écrans de tailles diverses, fait du pain pas assez cuit, trop cuit, calciné, pas bon, on a fait du sport en chambre (5 pompes à la suite, puis repos) et pour stimuler notre psychisme qui devenait de plus en plus vaseux on a fait appel à de stimulants, alcoolisé ou pas. Dans les pas, il y a le café, but en grande quantité. Plus précisement l’epxresso.

Impact environnemental des capsules

Puis au fur et à mesure que les cartons de capsules s’accumulaient, que les capsules s’accumulaient et comme on en avait marre de remplir des justificatifs pour les emmener au centre de recyclage de capsules le plus proche, à 1,1km de chez-nous, donc cent mètres d’illégalité à 135€ l’amende, on a commencé à se poser des questions.

On s’est posé encore plus de question, quand télétravaillant de moins en moins, on s’est rendu compte que le coût de ses capsules commençait à sérieusement grever notre budget, qui fondait au rythme des faillites de nos clients et du taux de réplication du virus.

L’expresso bu au bar

Avec 8 expressos par jour, on atteignait les 2,40€ quotidiens, certes moins cher qu’au bar, mais au moins au bar, on voit du monde, le patron nous dis tous le mal qu’il pense du PSG, on peut faire une grille de loto, on croise le poissonnier qui nous dit qu’il a de belles coquilles de Saint Jacques qui viennent juste d’arriver du Mont Saint Michel, et Bébert est toujours là, comme hier, comme demain, appuyé au comptoir à siroter son Côte en regardant cette pub qu’il ne comprend plus “Toute peine mérite SALERS – Gentiane d’Auvergne”

Quant au goût, même en prenant des gammes différentes, on avait toujours l’impression de boire la même chose.Hors l’expresso est une affaire sérieuse, les italiens l’ont même proposé au Patrimoine de l’Unseco.

Nous avons donc décidé de changer tout ça, pour nous, pour nos papilles, notre bourse et pour la planète. La quête du bon café, c’est ce qu’on va vous raconter dans cette nouvelle série confinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *