De grandes idées pour notre petit jardin

– Le festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, ce n’est pas Jardiland. Qu’est-ce que tu croyais ? Qu’on allait y trouver des idées reproductibles sur nos 600 m2 de verdure ? Pour avoir la place d’une composition végétale, il faudrait commencer par couper tous les arbres. Non, au cœur de ce centre d’arts et de nature, il faut se laisser emporter, rêvasser, comme dans un musée d’art contemporain en plein air… Chaque jardin présenté, du Promenoir infini à La possibilité d’une île, est avant tout conceptuel, tu vois. Tu n’as pas souri à l’humour du titre « La pensée unique » pour le jardin dédié à la pensée fleur dans toute sa diversité ? N’as-tu pas été ému par Le voyage intérieur, inspiré du Bateau Ivre d’Arthur Rimbaud et qui, je cite, « emmène le visiteur aux plus profonds et insoupçonnés paysages de son âme et tente de retranscrire les rouages mystérieux de la pensée… »
– Je ne savais pas qu’il fallait autant penser à propos de jardin.

– Béotien. T’as quand même aimé le majestueux château et la vue à couper le souffle sur la vallée de la Loire, et puis les expos d’artistes, et…
– Oui, oui. Et en plus j’ai quand même trouvé une idée pour le jardin. Tu prends un grand et haut bidon rouillé et tu découpes des trous sur les côtés. Tu remplis ton bidon de terreau et tu plantes des graines dans les trous pour que poussent des touffes végétales à l’horizontal… Tu peux faire comme un grand totem, si tu veux…
– Je ne suis pas sûr d’être emballé par le côté rouillé.
– Ça symbolise le temps qui passe inexorablement et l’action des éléments dans le cycle des saisons. C’est conceptuel.
– Andouille.

Le site où vous trouverez toutes les infos pour y aller: www.domaine-chaumont.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *