Comment j’ai sérieusement réduit mon empreinte carbone et augmenté mon plaisir de vivre

Rasoir de sécurité, Blaireau et stick de rasage - Photo Didier Laget
Pendant des années je me suis rasé avec un rasoir à 2 lames jetables et de la mousse à raser en bombe, ça faisait quand même une quantité beaucoup de déchets. Puis il y a un peu plus de 6 ans, lors d’une balade à Berlin, j’ai découvert un magasin qui vendait des rasoirs de sécurité, des blaireaux, du savon à barbe et je suis instantanément passé du côté de la force lumineuse.

À savoir qu’entre-temps le rasoir à lames jetables est devenu une usine à gaz, à 5 lames, vibrant, chauffant, avec Flexball, diffuseur d’agents hydratants, grille de protection anti-coupures, barre de micro-guides, lubrication strip…

Tandis que se raser était une fonction à exécuter le plus vite possible au milieu d’odeurs prétendues apaisantes et de gels poissant censé éliminer le feu du rasage, avec un rasoir de sécurité, c’est un plaisir, un rituel méditatif que je fais avec plaisir, les sens en éveil, car j’entends la lame qui chante lorsqu’elle coupe les poils, car les savons disponibles pour ce type de rasages sont souvent bio et discrètement parfumés, et surtout, les rasages sont plus près de la peau et je me rase moins souvent qu’avant.

J’utilise un peu plus de 10 lames par an, ce n’est rien, ça ne coûte rien et ça se recycle très simplement car fabriqué d’une seule matière. J’ai acheté une sélection de marques différentes pour voir ce qui me convenait le mieux, Merkur, Personna, Astra… Et ce sont les lames japonaises Feather que je préfère.

Le rasoir, de la marque allemande Mühle sera encore utilisable dans 500 ans,

Jusqu’ici j’utilisais du savon à barbe en bol, mais lors d’un voyage en Espagne j’ai découvert les savons en stick, et j’ai adopté immédiatement, de la marque Mühle, légèrement parfumé au bois de santal, pas de conservateur, que des produits naturels, ça mousse, c’est facile, et c’est recyclable hyper facilement aussi. Les marques espagnoles comme La Toja ou Lea, sont très bien aussi.

Stick rasage

Quant à ce que je croyais être l’élément le plus fragile, le Blaireau, il est aussi de la marque Mühle, pourtant je ne suis pas sponsorisé, et après 6 ans il a toujours tous ses poils et fait très bien le boulot. C’est un modèle de voyage en alu qui ne prend pas de place une fois vissé.

Depuis que j’ai le stick, j’utilise encore moins d’eau pour me raser. En fait, un bol à café plein me suffit pour le rasage et un autre pour le rinçage.

Je consomme beaucoup moins, j’économise de l’argent, de l’eau et des produits et je prends plus de plaisir.

Une dernière chose. Le bol à café est plein d’eau bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *