Cheveux peints

pour-oter-peinture-cheveux-huile-olive Photo Steve DBIl restait un grand pot de glycéro et j’ai décidé de l’utiliser pour refaire une beauté à l’abri de jardin. Mauvaise idée. Les cloisons sont assez hautes, l’escabeau était pris à l’autre bout de la maison, et je me suis mis sur la pointe des pieds. Résultat : il y a autant de peinture dans mes cheveux que sur l’abri de jardin. Shampoing, re-shampoing, re-re-champoing… rien n’y faisait, et la peinture ayant séché, je me suis retrouvé avec des paquets de mèches collées du plus bel effet. Après un moment de panique pendant lequel j’envisageai la tonte pure et simple ou le bain de white spirit (surtout pas !), j’ai foncé sur des forums de bricoleurs et j’ai trouvé mon sauveur. Plutôt ma sauveuse : une peintre en bâtiment qui révèle la solution : l’huile d’olive. On l’applique généreusement sur les endroits peints, on laisse pénétrer longtemps, puis on peut enlever la peinture avec un peigne fin. On se lave les cheveux, et si c’est nécessaire, on réitère l’opération. A l’avenir, je vais opter pour la prévention : une bonne vieille casquette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *